[ads-post]

© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)-
Cinq ans depuis que le docteur Ikililou Dhoinine est à la tête du pays (le 26 mai 2011 au 26 mai 2016), il a pu laisser ses empreintes dans l’administration centrale avant de partir. Dans les annales des Comores indépendant, le quinquennat d’Ikililou Dhoinine reste le premier en matière du payement des salaires des agents de la fonction publique. 

Contre vents et marées, Ikililou et son vice-président en charge du ministère des finances ont arrivé à liquider la totalité de salaires de leur quinquennat à la tête du pays. Espérons que sa sera le cas pour les nouveaux dirigeants qui vont prendre en main la destinée de notre pays durant les cinq prochaines années ! Depuis notre indépendance, en 1975, les différents gouvernements successif qui ont eu la chance de diriger notre jeune nation, chacun à laisser derrière lui, une grosse quantité de mois d’arriérés de salaires à son successeur. 

A l’exemple des deux premiers présidents de l’union des Comores de 2002 à 2011, mais aussi le feu Mohamed Taki Abdoulkarim avec ses 17 mois d’arriérés de salaires, ainsi que son prédécesseur, Saïd Mohamed Djohar. Et voilà aujourd’hui, Ikililou est parti avec les mains propres sans arriéré de salaire ni dette extérieur (selon les discours de campagne de son vice-président candidat en charge du ministère des finances et son dernier discours lors de la passation technique avec le nouveau président, dont il a insisté sur la maîtrise de la dette, avec l’atteinte du point d’achèvement nécessaire pour rétablir la confiance vis-à-vis des bailleurs). 

Durant le mandat du docteur Ikililou Dhoinine, avec ma jeunesse, je me souviens que notre pays n’a connu aucun pénurie de tout sorte de produit alimentaire, alors que les gouvernements précédent ça était monnaie courant. On se souvient d’un mois de pénurie de carburant qui a paralysé le pays tout entier, mais l’histoire nous dira. Une chose est sûre, Ikililou n’a pas été un louable président, puisque durant les cinq dernières années, notre économie était en régression, une adulation coupable de la corruption et le délaissement du bien public, mais il a pu léguer quelques traînées dernière lui en matière d’infrastructure routière et dans le domaine de la santé avec la construction de plusieurs postes de santé et l’élimination du paludisme. 

Certes Ikililou n’étais pas un méritoire président avec les difficultés rencontrés en matière d’énergie et de l’eau, mais on ne peut pas mettre de côté ses efforts sans faille avec l’appui des partenaires au développement (la Bad, l’Afd et le Pnud) notamment l’achat récemment de trois groupes électrogènes et les différents projets d’adduction d’eau mise en place dans les trois îles. Mais aussi la mise en place du projet de la centrale à fuel lourd. Encore une fois au revoir monsieur le président un certain nombre des comoriens vous disent merci !

Par Ali Abdou
© www.habarizacomores.com (Habari Za Comores)
Du 1er au 31 décembre 2016, Participez au grand tirage au sort et tentez de gagner 2 billets d'avion Aller-retour avec Kenya Airways...
INSCRIVEZ VOUS!
Si vous souhaitez publier un article sur Habarizacomores.com
CLIQUEZ ICI SVP!
HabarizaComores.com est un site d’échanges. Les commentaires doivent être conformes aux règles relatives à la publication de commentaires. En tout cas, on se réserve le droit de supprimer (voire bloquer le compte) tout commentaire qui ne répondrait pas à la charte du site.Merci de votre compréhension !
Charte d'utilisation
Catégorie (s) & Auteur :

Administrateur

{picture#https://lh6.googleusercontent.com/-tt-fPQLpGls/AAAAAAAAAAI/AAAAAAAA-kU/_QmMDncltFE/s120-c/photo.jpg} Administrateur et gestionnaire du site www.habarizacomores.com. {facebook#https://www.facebook.com/hakim.ahamedzoubeiri} {twitter#https://twitter.com/HabarizaComores} {google#https://plus.google.com/+HakimAHAMEDZOUBEIRI} {pinterest#YOUR_SOCIAL_PROFILE_URL} {youtube#https://www.youtube.com/user/mikah01} {instagram#http://www.linkedin.com/pub/hakim-ahamed-zoubeiri/3b/5b3/a32}

Formulaire de contact

Nom

E-mail *

Message *

Fourni par Blogger.